Témoignages

Volée 2019-2020

Nicole Blöchlinger

Titulaire du brevet d’avocat et travaillant depuis de nombreuses années au sein du service juridique d’une entreprise, mon employeur m’a proposé de reprendre le poste de responsable fiscal du groupe à la condition que j’entreprenne une formation de droit fiscal.

A la lecture de son programme, le LL.M. Tax m’a paru être le choix parfait, ce qui m’a été confirmé par la suite tout au long de ma formation. En effet, grâce au LL.M. Tax, j’ai pu acquérir le bagage fiscal nécessaire pour assurer mon nouveau cahier des charges professionnel, et même plus.

En trois semestres de cours, le LL.M. Tax m’a permis non seulement d’avoir des connaissances théoriques approfondies mais également une vue pratique grâce aux casus ainsi qu’aux expériences concrètes que les enseignants partageaient très volontiers avec nous.

L’un des points forts du LL.M. Tax est indéniablement la qualité des cours, dispensés à chaque fois par des professionnels reconnus et qui étaient même très souvent les spécialistes du domaine fiscal abordé précisément dans le cadre d’un module.

J’ai particulièrement apprécié la disponibilité des enseignants, que l’on pouvait facilement contacter hors des cours, tout comme l’importante documentation (présentation, doctrine, jurisprudence, etc.) remise en support des cours et qui me sert encore régulièrement aujourd’hui dans le cadre de mon emploi.

De plus, les interactions entre étudiants et professeurs durant les enseignements étaient nombreuses et enrichissantes. D’ailleurs, le LL.M. Tax est aussi une belle aventure humaine, grâce à laquelle j’ai pu rencontrer et échanger avec d’autres étudiants d’horizons divers et nouer des contacts durables.

Enfin, la structure du programme, dispensé sous la forme d’un jour de cours par semaine, m’a permis d’allier formation, vie professionnelle et vie familiale sans difficulté. Il ne fait aucun doute que le LL.M. Tax demande un investissement personnel très important. Mais le jeu en vaut clairement la chandelle.


Kilian Tournier

Les apports du LL.M. Tax de l’Université de Genève peuvent être résumés en quatre points : une formation juridique complète, des « clés » pour l’avenir en entreprise, un réseau et, souvent, des changements professionnels qui découlent directement du programme.

En parallèle de la fin de mon Master comptabilité et finance à HEC Lausanne, j’ai exercé un emploi dans une petite fiduciaire. La comptabilité, bien qu’intéressante à étudier, m’a rapidement lassé dans la pratique, et mon patron de l’époque a rapidement compris que l’établissement des déclarations d’impôts de personnes morales me motivait davantage. En effet, cela me rappelait concrètement mes cours de fiscalité de l’Université.

Je me suis alors renseigné sur les diverses filiales qui pouvaient être suivies afin d’acquérir les bases juridiques fiscales qui me manquaient et que je pourrais adjoindre à ma pratique professionnelle. Le LL.M. Tax s’est tout de suite présenté comme une évidence.

L’inscription à ce programme m’a permis de trouver mon emploi actuel. A la recherche d’un jeune fiscaliste, mon employeur m’a embauché rapidement, notamment grâce à la réputation qu’a le LL.M. Tax : il savait d’avance qu’en terminant le programme, j’aurais une vision globale du côté juridique crucial à la fiscalité. Il ne s’est pas trompé.

En effet, les problématiques élémentaires que je traitais initialement se sont complexifiées naturellement grâce aux « clés » que j’ai pu rapporter des cours suivis. Des liens entre mes dossiers professionnels et les problématiques fiscales générales, ou plus spécifiques, vues en cours se sont créés naturellement. La finalisation de cette formation m’a également permis de prendre du galon au-sein de mon entreprise.

De plus et grâce au LL.M. Tax, j’ai rencontré des professionnels de plusieurs milieux : études d’avocats, fiduciaires, banques, assurances ou même trader en reconversion professionnelle. Ce mélange d’horizons et de points de vue a été extrêmement enrichissant, notamment en raison des échanges que nous avons pu avoir durant les cours, ou en marge de ceux-ci.

Finalement, un vrai groupe d’amis s’est constitué par cette formation. Nous échangeons régulièrement sur certaines problématiques fiscales, nous nous appelons spontanément en cas de doute, tout ceci toujours avec beaucoup de bienveillance et de discussions passionnées.

Je ne peux donc que recommander cette formation à toute personne souhaitant approfondir ses connaissances fiscales. Bien que l’investissement personnel et temporel soit important, la valeur ajoutée tant technique qu’humaine qui découle de la participation au LL.M. Tax est sans pareille.


Jessica Ouazana

Fiscaliste internationale au sein d’une fiduciaire, j’ai souhaité compléter mon cursus universitaire par une formation internationale. Dans cette optique, le LL.M. Tax m’a semblé être l’idéal. Cette formation très réputée permet de parfaire les fondamentaux de la fiscalité suisse et internationale tout en étant très technique. Le LL.M. Tax nous permet de développer une approche globale et pointue à la fois qui nous permets de nous adapter à tous types de situation.

L’aspect pratique est aussi très présent à travers différents cas abordés et grâce à l’interaction entre les intervenants et les élèves qui n’hésitent pas à partager leur expérience avec nous. Pour chaque thème abordé est mis en place un raisonnement juridique à adopter en situation concrète pour résoudre la problématique, ce qui est très utile dans la vie professionnelle.

Cette formation au-delà de la théorie nous est donc précieuse en pratique et dans notre travail au quotidien grâce à la qualité des interventions et des supports.

Enfin, un des points les plus importants à mes yeux : l’expérience humaine. Tout au long de ce diplôme nous créons de réelles amitiés avec des personnes que nous n’aurions jamais rencontré dans un autre contexte. Toutes générations et milieux professionnels sont confondus ce qui rend cette expérience riche de par sa diversité. N’oublions pas le réseau et l’entraide au niveau professionnel qui existe même après la fin du diplôme.


William Barbey

Ma participation au programme LL.M. Tax de l’Université de Genève constitua une formidable opportunité d’acquérir des connaissances approfondies dans tous les aspects des législations fiscales suisse et cantonales, ainsi qu’une maîtrise des grandes thématiques de l’actualité fiscale internationale.

Mon profil au début du programme était celui d’un jeune chercheur rédigeant une thèse de doctorat en droit privé dans une autre université suisse et ayant acquis au préalable une maîtrise en droit privé et fiscal du patrimoine, ainsi que de premières expériences de la pratique juridique fiscale. Il s’agissait donc pour moi d’acquérir, comme d’approfondir, mes connaissances, lesquelles n’étaient alors que relativement superficielles en droit fiscal.

Le LL.M. Tax a largement dépassé mes attentes. Le cadre des cours présente l’interface idéale entre les enjeux liés à une pratique quotidienne de la fiscalité – toujours plus ardue – et des réflexions plus théoriques, mais néanmoins fondamentales, sur la fiscalité suisse et internationale. Non seulement les enseignements équilibrent avantageusement ces deux problématiques, mais les intervenants sont eux-mêmes des experts issus de tous les domaines du droit fiscal (fiscalistes d’entreprise, avocats, experts fiscaux, fiduciaires, taxateurs, magistrats, professeurs d’université, etc.). Et ce dernier point est également vrai des étudiants – chaque personne, ou presque, ayant un domaine professionnel de prédilection qui lui est propre par rapport aux autres ! Le cosmopolitisme qui en résulte rend les journées de cours extrêmement riches, emplies d’échanges et de discussions intenses non seulement dans la salle de cours, mais également autour d’un café ou lors des repas de midi. L’enrichissement intellectuel qui en découle est de grande valeur.

Ce programme spécialisé et exigeant achevé, je ressors avec un solide bagage de compétences professionnelles transversales irradiant tous les domaines de la fiscalité. Cela me permet de résoudre au plus haut niveau et avec efficacité les problématiques qui me sont présentées en ayant à l’esprit les enjeux éminemment concrets d’une déclaration fiscale, de même que les grands principes de droit qui régissent la perception de l’impôt.


Maeva Martinez

Après quelques années d’expérience professionnelle dans le domaine de la fiscalité, j’ai décidé de suivre le programme du LL.M Tax de l’Université de Genève dans le but d’élargir et de consolider mes compétences en matière de fiscalité suisse et internationale. Le programme riche et varié proposé par cette formation m’a permis d’atteindre mon objectif. En effet, le LL.M Tax est une formation postgrade de haute qualité qui offre un enseignement très complet qui intègre à la fois des aspects théoriques et pratiques.

L’un des atouts du LL.M Tax est la qualité de l’enseignement. Lors de ces deux années de formation, nous avons eu l’opportunité d’assister à des cours dispensés par un grand nombre de professionnels reconnus dans leur domaine spécifique de la fiscalité et provenant de secteurs professionnels variés. De surcroît, le nombre limité d’étudiants a été propice à de riches interactions avec les différents intervenants.

De manière générale, les connaissances acquises lors de cette formation m’ont été d’une grande utilité dans mon travail quotidien. Le LL.M Tax m’a également permis d’étendre mon réseau et de faire de belles rencontres. En définitive, je ne saurais que recommander de suivre cette formation.


Volée 2017-2018

Federico Abrar

Mon parcours – académique et professionnel – a connu d’importants changements, consécutifs au suivi du LL.M Tax. Ce dernier m’a, en effet, insufflé de nouvelles aspirations qui sont sans doute les meilleurs témoins de mon expérience du programme.

J’ai entamé le LL.M. Tax avec un bagage théorique confortable mais avec une expérience pratique, comme avocat, limitée à des problématiques élémentaires dont j’ai compris, rapidement, qu’elles n’étaient au droit fiscal qu’une modeste préface. En quelques semaines, j’ai pris la mesure de la haute technicité du domaine et réalisé les multiples dangers auxquels s’expose le profane.

Juriste de formation, j’ai été heureux de constater que la fiscalité, au-delà des chiffres, demeure éminemment juridique, et qu’ainsi, elle se discute, en particulier dans les espaces laissés vides par le législateur que contribuables, mandataires et administrations se disputent, sous la houlette bienvenue des tribunaux. J’ai apprécié le débat, les échanges de points de vue et les questionnements, que le programme affectionne davantage que les solutions schématiques rigides.

Par opposition à une grande partie de mes camarades, le LL.M. Tax a été, pour moi, une première immersion – néanmoins profonde – dans le domaine fiscal dont j’ai compris qu’il se déclinait en une pluralité d’univers variés au travers desquels les nombreux, et distingués, intervenants nous ont fait voyager en prenant le soin de ne pas refermer les boîtes de Pandore ouvertes en chemin. Ce baptême du feu a donc été plus qu’une simple introduction technique. A mon sens, il fournit les armes nécessaires à un esprit critique, pour qui cherche à mieux se mouvoir dans le paysage fiscal helvétique. Ce faisant, j’ai acquis une visibilité claire sur ce qui m’y paraît réellement intéressant et refait mon choix de carrière – j’ai quitté le barreau pour l’administration – et, même, doctoral, mon sujet de thèse étant désormais consacré à une problématique inspirée par les cours.

Voici ce que m’a apporté le LL.M. Tax. Le reste – le contenu des cours, le niveau des enseignants et la qualité des enseignements – est inénarrable : participez au programme pour vous en convaincre !


Stéphanie Savioz

Titulaire du brevet d’avocat et travaillant au sein d’une banque, auprès de son département juridique, j’ai toujours nourri un intérêt marqué pour le monde de la fiscalité. Aussi, j’ai intégré la formation du LL.M. Tax de l’Université de Genève en vue d’acquérir de solides connaissances de droit fiscal suisse et international.

Un des multiples atouts de ce cursus rigoureux et approfondi réside assurément dans la très grande qualité de l’enseignement dispensé. En effet, nous avons été accompagnés par des experts connus et reconnus dans leurs milieux, qu’ils proviennent du monde académique, d’études d’avocats, d’administrations fiscales, de fiduciaires ou encore de l’univers de la finance. Cette diversité a rendu l’instruction très dynamique. Les intervenants ont de plus su transmettre leur savoir de manière pédagogique et bienveillante.

De même, le large spectre des thématiques traitées, ainsi que la forte dimension pratique de l’enseignement permettent de rapidement exploiter ses connaissances dans le monde professionnel. Le rapport régulier à l’actualité qui nous entoure, en constante évolution, a été également très précieux.

Enfin, ce qui m’a beaucoup plu dans le cadre de cette formation a été de pouvoir évoluer parmi des profils différents, ce qui a permis des échanges riches, des débats enflammés parfois. Cela m’a également donné l’occasion d’étoffer mon réseau, mais surtout de faire de belles rencontres.

Je garde un souvenir mémorable de cette expérience, laquelle a certes requis un investissement personnel important, mais qui fut à la fois très stimulante et enrichissante intellectuellement, comme belle humainement. Je ne peux ainsi que la recommander !


Volée 2015-2016

Carine Gerelli

Fiscaliste internationale, j’ai intégré le LL.M. Tax de l’Université de Genève avec l’ambition de perfectionner mes compétences en matière de fiscalité Suisse des personnes morales, de prix de transfert, de TVA  et de répartition intercantonale tout en développant des compétences ès fiscalité des personnes physiques.

L’enseignement dispensé m’a permis d’acquérir un socle de connaissances théoriques aussi solide que large, d’en appréhender les conséquences pratiques tout en bénéficiant du point de vue précieux de l’administration fiscale et des praticiens. L’un des atouts de cette formation réside d’ailleurs dans l’excellence des intervenants, tous des professionnels de référence dans leur spécialité ; accessibles, passionnés et pragmatiques qui ont permis des échanges à forte valeur ajoutée.

Le retour sur investissement a été quasi instantané. J’ai en effet  pu exploiter mes nouvelles connaissances dans le cadre de mon activité professionnelle dans un délai très bref et les travaux de recherche m’ont en outre donné l’opportunité d’approfondir des sujets d’actualités très pertinents pour l’exercice de ma profession.

Le LL.M. Tax, c’est aussi une « volée », des professionnels aux parcours et aspirations divers qui font des cours non seulement un forum de discussions techniques, mais aussi un lieu convivial que l’on a plaisir à rejoindre à chaque session.

Ce que je retiendrai de ces vingt et un mois passés au LL.M. Tax de l’Unige ? Une aventure intellectuelle et humaine aussi exigeante qu’enrichissante. Et, bien que l’articulation entre vies professionnelle, étudiante et familiale fût souvent délicate, je n’hésiterais pas à relever à nouveau le challenge si cela était à refaire. 


Gregory Clerc

Avocat ayant initialement exercé dans le domaine du droit commercial, j’ai décidé de me spécialiser en fiscalité.

Ainsi, après avoir regardé sur le marché quelles étaient les formations qui me permettraient d’atteindre mon objectif, il ne faisait aucun doute que le programme de LL.M. Tax était le cursus qui répondrait le mieux à mes attentes. Ce que je peux aujourd’hui confirmer !

En effet, ce programme est une formation parfaitement adaptée aux professionnels qui cherchent à acquérir ou à approfondir leurs connaissances tant en matière de fiscalité suisse qu’internationale.

Le nombre limité d’étudiants, qui plus est d’horizons variés, permet, au demeurant, de riches interactions. Ceci est extrêmement agréable.

Par ailleurs, la qualité des enseignants fait indéniablement partie des points forts de ce programme. Il s’agit d’experts de renoms, provenant de secteurs professionnels variés (études d’avocats, administrations fiscales, Big 4, banques, monde universitaire, tribunaux) qui jouissent d’une grande expérience dans leurs domaines et qui n’hésitent pas à la partager avec les étudiants. Leur accessibilité rend les échanges avec les étudiants des plus enrichissants.

En outre, la qualité des cours, au sens large du terme, est également à souligner. Qu’il s’agisse des lectures préparatoire choisies avec minutie afin d’être utiles non seulement dans le cadre de l’apprentissage mais également dans le cadre de notre pratique ou des supports de cours, l’équilibre entre les aspects théoriques et pratiques de la fiscalité suisse et internationale est toujours respecté. De plus, les enseignants ont également à cœur de nous faire part de l’actualité fiscale de leur domaine, ce qui permet aux étudiants de bénéficier de connaissances on ne peut plus à jour.

Ainsi, ce programme de LL.M. Tax a parfaitement répondu à mes attentes en me permettant d’approfondir mes connaissances tant en matière de fiscalité suisse qu’en matière de fiscalité internationale. Il m’a également permis d’étendre mon réseau et de faire de belles rencontres. Enfin, l’esprit de groupe, le fait qu’il n’y ait pas de compétition entre les candidats mais, au contraire, une réelle entraide, a participé à rendre ce programme humainement enrichissant.

Au vu de ce qui précède, je ne peux que recommander ce LL.M. Tax à forte valeur ajoutée et d’un excellent niveau à tout nouveau candidat (bien motivé !) qui, tout en exerçant une activité professionnelle, désire approfondir ses connaissances en matière de fiscalité.


Christian Lau

Après plusieurs années d’expérience dans le département fiscal d’un grand cabinet d’audit puis l’obtention du brevet d’avocat à Genève, j’ai souhaité élargir et consolider mes domaines de compétence en fiscalité.

Le LL.M. Tax fut le bon choix.

Le LL.M. Tax est une formation postgrade de haut niveau qui allie un enseignement académique très complet avec un apprentissage approfondi par des cas pratiques. Les cours sont dispensés par des professionnels reconnus dans leurs domaines.

J’ai apprécié les nombreux échanges formels et informels avec les intervenants ainsi qu’avec les étudiants. J’ai également apprécié l’engagement personnel des directeurs du LL.M. Tax qui étaient présents pendant la formation et pendant les activités en dehors des cours.

Le LL.M. Tax requiert certes un investissement personnel significatif mais offre une opportunité de formation de haut niveau en fiscalité suisse et internationale.


Volée 2013-2014

Michel Brocard

Avocat, travaillant en Big 4 possédant une expérience en fiscalité d’une dizaine d’années dans plusieurs juridictions, mes connaissances du système suisse me semblaient devoir être synthétisées afin de me permettre de réaliser l’objectif d’ouverture d’une Etude.

J’ai donc en toute rationalité fait le tour de l’offre fiscale en Suisse. Deux formations ont retenu tout particulièrement mon attention, leurs contenus étant proches dans la durée et le volume.
Après échange avec le Professeur Oberson, qui m’a indiqué que l’état d’esprit de cette formation se rapprochait d’un « MBA fiscal » et visait à confronter des fiscalistes expérimentés avec des enseignants tous professionnels de hauts niveaux afin de dégager une vision concrète et des positions efficaces, solides, j’ai signé ma demande. Avec le recul, je recommencerais demain sans hésitation.

Il s’agit d’une formation longue et très dense, nécessitant un investissement personnel important qui chahute nos fondamentaux. Toutefois l’esprit de groupe qui s’est rapidement dégagé et qui a largement dépassé le cadre de l’UNI ; la qualité pédagogique, la disponibilité des intervenants, professionnels au sommet de leur art, et de l’ensemble de l’équipe administrative, me conduisent à me réjouir chaque jour d’avoir fait partie de cette aventure humaine de deux ans et à très chaudement recommander cette formation.


Priscilla Domicent

Après avoir obtenu une maîtrise en management international en Belgique, j’ai souhaité débuter ma carrière professionnelle en Suisse. Employée par PricewaterhouseCoopers SA Genève depuis 2011, j’ai constaté que le métier de fiscaliste correspondait parfaitement à mes attentes. C’est pourquoi j’ai souhaité me spécialiser en droit fiscal et j’ai présenté ma candidature afin de suivre le programme LL.M. Tax proposé par la faculté de droit de l’Université de Genève.

Intégrer ce programme a été pour moi l’opportunité de bénéficier d’une formation de qualité. Il m’a permis de compléter mon cursus académique grâce aux cours dispensés par des experts de renom dans leur domaine bien spécifique de travail. Le programme LL.M. Tax a parfaitement répondu à mon objectif d’approfondir mes connaissances en matière de fiscalité suisse et internationale grâce à l’approche juridique et pratique adoptée.

Cette formation postgrade offre une solide base en termes de fiscalité des entreprises et des particuliers. Grâce aux sujets abordés tels que l’imposition des entreprises, les prix de transfert et les restructurations, j’ai perfectionné mes connaissances sur des thèmes régulièrement traités dans le cadre de mon activité professionnelle.

Par ailleurs, suivre ce cursus multidisciplinaire est, pour ma part, une étape indispensable dans mon plan de carrière puisqu’il me permettra de construire mon projet professionnel. Grâce au programme LL.M. Tax, j’ai étendu mon réseau qui constitue un vivier de contacts et de relations professionnelles.

De plus, l’Université de Genève est un lieu unique qui offre un environnement stimulant et international. Constatant que la pression fiscale globale est en constante augmentation, il m’est également paru indispensable que des pans de la fiscalité internationale soient étudiés afin d’élargir mon horizon au-delà des frontières suisses.

Le nombre limité d’étudiants assurait des interactions intéressantes et créait ainsi une ambiance authentique. Le séjour à Paris, organisé à l’occasion d’un colloque sur l’actualité et les enjeux de l’harmonisation fiscale en Europe, a également été une occasion unique pour renforcer les liens entre les étudiants.

Ce programme LL.M. Tax à forte valeur ajoutée s’adresse à toute personne qui, tout en exerçant une activité professionnelle, a l’ambition de parfaire son bagage de connaissances et est armée d’une bonne dose de motivation.


Anne-Sophie Hayoz

Le LL.M. Tax demeure une formation réellement adaptée aux professionnelles cherchant à acquérir et/ou approfondir leurs connaissances en matière de fiscalité suisse et internationale.
Les intervenants sont tous dotés d’une grande expérience en la matière qu’ils mettent au service des participants. Lors des cours, au-delà de la théorie enseignée, un échange s’installe naturellement entre professeurs et élèves ce qui crée la richesse de ce programme.

À la fin de la formation, les participants sont plus aptes à identifier les problématiques fiscales rencontrées par leurs clients, savent où trouver l’information et peuvent leur apporter une réponse adéquate, en ligne également avec les changements actuels que vit le monde de la fiscalité.

Ce programme demande un investissement important si l’on souhaite en tirer tous les bénéfices. Néanmoins, l’aménagement des cours qui ont lieu le jeudi et vendredi toutes les quinzaines permet avec une bonne organisation, de conjuguer vie professionnelle et vie familiale.

Ces deux années sont l’occasion de vivre également une superbe aventure humaine. Les nationalités, les professions, les générations se confondent et des liens se tissent. Cette formation m’a beaucoup apporté tant sur le plan professionnel qu’humain et je ne peux que la recommander.


Nathalie Pellanda Gaud

Après une formation universitaire en économie, j’ai travaillé pendant plus de 8 ans dans le département Corporate Tax d’un Big 4. Le LL.M. Tax m’a permis d’élargir mes domaines de compétences en fiscalité tout en approfondissant et renforçant mes connaissances juridiques.

J’ai tout particulièrement apprécié les interactions avec les intervenants sur des cas pratiques et sur l’actualité fiscale ainsi que les échanges avec les étudiants provenant de domaines différents, qui pour la plupart, avait déjà une expérience professionnelle.

Le programme allie de manière efficace les aspects théoriques et pratiques tant de la fiscalité suisse qu’internationale. Les cours sont dispensés par des professionnels reconnus dans leur domaine. En outre, je trouve très intéressant et enrichissant de faire intervenir des personnes provenant de secteurs variés (administration fiscale, étude d’avocat, banque, société multinationale, Big 4).

Enfin, l’aménagement du programme permet de concilier une formation postgrade avec une activité professionnelle à 100%, ce qui est un point fort de ce programme à mon sens.


Volée 2011-2012

Nora Hubin Charkhi

Quel bonheur de suivre le programme LL.M. Tax à Genève. Prodigué par des pontes de la fiscalité et complètement adapté aux professionnels, cette formation de haut niveau m’a permis d’acquérir des connaissances fiscales qui viennent compléter mon expertise dans les trusts. La première année s’est achevée avec une telle vitesse! A quand le LL.M. Tax 2?


Jérôme Guex

L’aménagement du programme du LL.M Tax sur deux années universitaires avec des cours répartis sur deux jours, chaque deux semaines, est l’un des grands avantages de cette formation. Cela permet d’envisager une formation universitaire postgraduée tout en maintenant une activité professionnelle à plein temps. La durée du programme favorise l’acquisition de bases solides dans le domaine de la fiscalité suisse. La qualité des intervenants qui ont tous trouvé dans leur enseignement un juste équilibre entre une approche théorique et pratique des différents sujets abordés est, de mon point de vue, un autre atout de ce programme. Enfin, le fait que les étudiants jouissent tous d’une expérience professionnelle étendue rend cette formation également très attrayante. Je ne saurais que recommander ce programme à tous ceux qui sont intéressés à approfondir leurs connaissances en matière de fiscalité tout en conservant une activité professionnelle à plein temps.


Juan Carlos Rubio

Après une dizaine d’années d’expérience dans le domaine de la fiscalité au sein de sociétés multinationales, mon profil étant plutôt économique que juridique, je ressentais le besoin de renforcer l’armature juridique de mes connaissances fiscales.
Suite à mes années passées en Suisse, je souhaitais également acquérir des connaissances approfondies sur son système fiscal. La Suisse étant de plus en plus exposée aux problématiques fiscales transfrontalières, j’ai trouvé intéressant que le programme du LL.M. Tax réserve une place considérable aux questions de fiscalité internationale.
La qualité des intervenants ainsi que la rigueur juridique avec laquelle les sujets sont traités m’ont réconforté dans mon choix. Avec des cours participatifs, il y a toujours un espace pour la discussion de sujets d’actualité ce que je trouve essentiel dans un environnement en évolution constante.
Les participants au LL.M. Tax proviennent de domaines très variés (Conseil, Finance, Entreprise) ce qui est d’autant plus enrichissant.


Benjamin Marchat

La participation au LL.M. Tax m’a permis de développer des réflexes liés à des domaines de la fiscalité que je ne pratiquais pas au quotidien, et m’a ainsi permis de pouvoir anticiper les éventuels problèmes auxquels mes clients auraient pu avoir à faire face si nous ne les avions pas décelés à temps.


Noémie Ohayon

Avocate, travaillant depuis plusieurs années dans le domaine de la planification patrimoniale internationale au sein d’une banque privée, je ne suis pas à proprement parler fiscaliste. Cependant, les problématiques auxquelles je suis confrontée quotidiennement sont de plus en plus orientées vers le droit fiscal, d’une part, et vers la spécialisation dans une juridiction, d’autre part. Ceci est dû à l’évolution tant du système bancaire que de la place financière suisse. En effet, les demandes des clients se révélant toujours plus exigeantes et complexes, je constate qu’il est indispensable de se spécialiser dans un domaine et une juridiction déterminés.

Ce sont les raisons qui m’ont poussée à suivre le cursus du LL.M. Tax de l’Université de Genève. Ce programme me donne aujourd’hui l’opportunité de développer des connaissances et des compétences spécialisées et approfondies dans le domaine de la fiscalité suisse. Il me permet indéniablement d’évoluer professionnellement, mais aussi, à titre personnel, intellectuellement grâce à une formation rigoureuse et un enseignement stimulant. En effet, la grande valeur des professeurs et intervenants qui dispensent les cours, l’approche globale du cursus ainsi que la variété et l’exhaustivité des sujets traités sont, pour moi, un gage de qualité. Par ailleurs, cette formation allie parfaitement le côté académique avec les aspects variés de la profession de fiscaliste. A cet égard, j’ai particulièrement apprécié les interventions de personnes qui travaillent au sein de sociétés multinationales ou d’administrations fiscales.

De plus, les échanges avec les autres étudiants venant d’horizons professionnels différents (banques, cabinets d’avocats,  cabinets d’audit, fiduciaires) sont extrêmement enrichissants.

Ce programme est cependant très exigeant dans la mesure où il requiert une forte implication personnelle et une autodiscipline que ce soit en termes de lectures et de préparations de cas, lors de la préparation aux examens ou lors de la rédaction de travaux de recherche. Il est parfois difficile de concilier vie professionnelle – je travaille à 100% –  vie familiale – je suis maman d’un bébé que j’ai eu pendant le premier semestre de cours – et vie estudiantine. Toutefois, après deux semestres d’études, l’enthousiasme est intact, la solidarité entre étudiants est sans faille et l’encadrement de l’équipe administrative et des assistants est précieux.